Diplôme d'État de masseur-kinésithérapeute

Contact : CAILLET Nathalie
0326787372
ifmk@chu-reims.fr

RÉFÉRENCE FORMATION : 08_1000016709
Institut de formation en Masso Kinésithérapie - CHU de Reims
45 rue Cognacq Jay
51092 REIMS Cedex

ifmk@chu-reims.fr
Retour aux résultats de recherche
Cette formation est financée par :

Objectifs

Le DE de masseur-kinésisthérapeute forme à la réalisation d'actes de rééducation, d'électro-physiothérapie ou de massage, manuels ou aidés d'appareils adaptés. Dans le cadre d'un projet thérapeutique individualisé, le "kiné" intervient pour prévenir ou limiter les conséquences fonctionnelles, physiques, psychiques, des déficiences ou des incapacités, du début de la maladie jusqu'à la réinsertion. Il peut également prévenir des troubles de l'appareil locomoteur, respiratoire, cardio-vasculaire, digestif ou génito-urinaire. Professionnel du bien-être, de la détente et de l'hygiène de vie, il exerce essentiellement à titre libéral, individuellement ou non. Il peut se spécialiser, en sport ou en thalassothérapie par exemple.
A noter : 2 560, c'est le nombre d'étudiants qui pourront être admis en 1re année de préparation du DE masseur-kinésithérapeute en 2013-2014 an niveau national.
Réforme en cours : le DE de masseur-kinésithérapeute devrait conférer le grade de licence et l'année précédant l'admission dans ces études (année universitaire ou de classe préparatoire privée) devrait être reconnue et créditée de 60 ECTS ; les titulaires du DE auraient ainsi un niveau M1 et pourraient, s'il le souhaitent accéder directement en seconde année de master M2 pour suivre une formation avancée.


Programme

La formation conduisant au DE de masseur-kinésithérapie est organisé en 2 cycles, qui comportent des enseignements théoriques et pratiques autour des matières suivantes :



  • anatomie, morphologie, cinésiologie

  • physiologie

  • pathologies et rééducation

  • masso-kinésithérapie et technologie


Elle comprend également des stages en milieu hospitalier et extra-hospitalier.

Cette formation est financée par :

Certifications
Cette formation permet de valider les certifications suivantes :
  • Diplôme d'État de masseur-kinésithérapeute
Métiers visés en lien avec ces certifications :
Niveaux d'entrée et de sortie
Niveau d'entrée : Niveau IV (Bac)
Niveau de sortie : Niveau II (Bac + 3 et 4)
Dates et lieux de formation
Date de début
Date de fin
Lieu
Type d'entrée
Modalités d'inscription :
Inscription auprès de l'organisme de formation
Financement :
Région Grand Est
Durée :
0
Pré-requis :
La formation est ouverte aux personnes : \n- Agées d'au moins 17 ans au 31 décembre de l'année des épreuves d'admission ;\n- Justifiant :\n\nDe l'obtention du baccalauréat français ou d'un titre admis en dispense, ou de la réussite à un examen spécial d'entrée à l'université, ou d'un diplôme d'accès aux études universitaires ;\nou d'une expérience professionnelle de cinq ans ayant donné lieu à cotisation à la sécurité sociale\n\n- Ayant satisfait aux épreuves d'admission qui comprennent :\n\nUne épreuve de biologie, d'une durée d'une heure et trente minutes, notée sur 20 ;\nUne épreuve de physique d'une durée d'une heure, notée sur 20 ;\nUne épreuve de chimie, d'une durée de trente minutes, notée sur 10.\n\nAttention : sont dispensés du concours d'entrée dans la limite d'un nombre de places fixé par arrêté :\n\nLes sportifs de haut niveau qui en font la demande auprès de leur fédération sportive et après décision d'une Commission nationale, dans la limite de 20 par an ;\nLes ressortissants de pays non membres de l'Union européenne, titulaires d'un diplôme de niveau équivalent au baccalauréat français, dans la limite de 5% de l'effectif de l'institut. En cas de réussite aux épreuves de fin d'études, ils recevront du Préfet de région une attestation, mais qui ne permet pas l'exercice de la profession en France. S'ils veulent obtenir le Diplôme d'Etat, ils devront obligatoirement passer le concours d'admission.\n\nDes conditions particulières d'admission sont prévues à Vichy, Dijon, Nice, Bordeaux, Besançon, Poitiers, Marseille, Grenoble, Nancy, Paris (ADERF), Toulouse, Lyon et Orléans : l'admission est déterminée, fonction du rang de classement du candidat à l'issue d'une année préalable en première année du premier cycle des études de médecine (PCEM1).\nL'admission définitive est subordonnée à la production d'un certificat médical émanant d'un médecin agréé attestant :\n\nque le candidat n'est atteint d'aucune affection physique ou psychologique incompatibles avec l'exercice de la profession ;\ndes vaccinations antidiphtérique, antipoliomyélitique, antitétanique et antityphoïdique. Il doit également préciser que le candidat a subi un test tuberculinique et que celui-ci est positif ou que deux tentatives infructueuses de vaccination par le BCG ont été effectuées.\n
Public visé :
Demandeur d'emploi
Jeune 16-25 ans
Modalités de sélection :
Concours
Informations collectives :